Les poudres Ayurvédiques et leurs bienfaits

Bonjour à tous !
Cela fait désormais un an que j’utilise les poudres ayurvédiques et leurs nombreux bienfaits. Je poste souvent des photos sur les réseaux sociaux où vous pouvez observer le sex-appeal d’un masque aux poudres sur le visage !
Dans mes articles sur les shampoings solides, je vous parle brièvement des propriétés de celles que j’utilise mais je n’avais encore jamais pris le temps de réaliser un article complet sur le sujet, alors c’est parti !

L’Ayurvéda ?

Vous avez sûrement déjà entendu parler de cette science thérapeutique millénaire, mais connaissez-vous vraiment ses principes ? Il faut savoir que cet philosophie date d’il y a 5 000 ans et nous vient de ce beau pays qu’est l’Inde. En Sanskrit voici comment est traduit Ayurvéda : « âyur » signifie « vie » et « véda », « science ».

poudres ayurvédiques

Présentation des grands principes

Selon l’Ayurvéda, toute chose est composée de 5 grands élémentsl’Ether (ou espace), l’Air, le Feu, l’Eau et la Terre. Chacun de ces éléments est disponible dans des proportions différentes chez chaque individu et défini sa nature.
Mais vous avez sans doute surtout entendu parler des 3 Doshas, ces trois éléments vitaux : Vâta, Pitta et Kâpha. Chaque personne naît avec une certaine proportion de ces 3 doshas qui ils agissent tous à la fois au niveau corporel, cérébral et spirituel. Chaque dosha est concentré dans une partie précise de l’organisme appelée « siège ».

Les 3 doshas ne sont pas statiques mais changent constamment, ils vont varier tout au long de votre vie selon les choix que vous ferez, votre environnement, vos activités, et dépendent aussi des facteurs extérieurs comme l’alimentation, la médication, les maladies, les pollutions de toutes sortes.

L’Ayurvéda aborde également les chakras, considérés comme les centres vitaux de la santé. Ce sont des ouvertures psychiques actives où l’énergie est sans cesse en mouvement. Ils sont situés à des endroits du corps très innervés et très sensibles.
Chacun d’entre eux correspond également à un niveau de conscience. Aucun n’est meilleur que l’autre, ils ont tous un rôle et forment un Tout cohérent.
Il y a 7 chackras principaux : Muladhara, Svadishthana, Manipura, Anahata, Vishuddha, Ajna, Sahasrara. Chacun est associée à une couleur différente, une localisation dans notre corps ainsi qu’un élément. Ils ont tous une fonction différente et sont également reliés aux trois doshas.

Un peu moins connus

L’Ayurvéda décrit également l’être humain selon 7 DathusRasa : le plasma, Rakta : le tissu sanguin, Mamsa : les muscles, Meda : les tissus adipeux, Asthi : les tissus osseux, le cartilage, les ongles, les poils et les cheveux., Majja : la moelle osseuse et les tissus nerveux et Shukra : les tissus reproducteurs.

Et pour finir, le corps humain est composé de 16 Shrotas, des canaux interne subtils qui participent aux processus généraux d’assimilation et d’élimination en véhiculant les trois doshas.

Le fondamental

Le but de l’Ayurveda est triple : le maintien de la santé, la guérison des maladies et la réalisation de soi. Elle encourage chacun à apprendre qui il est, pourquoi nous sommes en bonne santé ou devenons malades et comment nous pouvons changer notre vie pour vivre heureux et en bonne santé.

La maladie vient du déséquilibre d’un dosha de sa constitution de base. Le but n’est pas d’atteindre un équilibre parfait entre les 3 doshas mais bien celui de votre constitution de base (Bon je vous avoue que sur ce principe la… j’ai du mal.. en tant que scientifique et étudiante en biologie là mon cerveau bloque).

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a même reconnu la médecine Ayurvédique :

La médecine traditionnelle inclut différentes pratiques, approches, connaissances et croyances en matière de santé, utilisant des médicaments à base de plantes, d’animaux et/ou de minéraux, des thérapies spirituelles, des exercices et techniques manuelles, appliqués seuls ou en combinaison, dans le but de maintenir le bien-être ainsi que de traiter, diagnostiquer ou prévenir la maladie.

Les poudres ayurvédiques

Maintenant que vous en savez plus sur les principes de l’Ayurvéda, je vais entrer dans le vif du sujet : quel est le lien entre l’ayurvéda et ces poudres indiennes ? Tout simplement (si j’ose dire vu la quantité d’informations au-dessus), les poudres contiennent des propriétés visant à équilibrer tel ou tel dosha.

poudres ayurvédiques

Poudre de Reetha

Il s’agit de l’écorce des fruits de Sapindus mukorossi (après que les graines aient été retirées) séchées, puis réduites en poudre. Elle est très riche en saponine végétale et est donc un incontournable pour nettoyer/embellir les cheveux. Elle permet, associée à d’autres poudres de créer vos shampoings végétaux no poo. Mais elle peut également être utilisée sur le visage ou encore permet de réaliser des lessives végétales (noix de lavages disponibles en magasins bio par exemple).

Pour les cheveux : 

  • Nettoie les cheveux en douceur, recommandé pour les cheveux gras
  • Assainit le cuir chevelu
  • Lutte contre les pellicules
  • Laisse les cheveux brillants et soyeux

Pour la peau :

  • Nettoie et purifie la peau
  • Assainit la peau
  • Apaisante
  • Contient des antioxydants

Reetha disponible sur l’e-shop Azaé Pur au prix de 2.90€ les 100g.

Poudre de Bhringaraj

Aussi appelée poudre de Maka, la plante est récoltée à la main, séchée à l’air libre et réduite en poudre. Il s’agit de « la plante pour les cheveux » en ayurvéda. Elle apaise Vâta et Kapha. Mais elle s’utilise aussi pour calmer irritations et inflammations cutanées.

Pour les cheveux :

  • Elle est surtout connue pour ses propriétés fortifiante et serait efficace pour lutter contre les cheveux blancs et éviter la calvitie
  • Aide à garder une belle chevelure sombre et fonce les cheveux clairs
  • Densifie les cheveux et aide à la pousse

Pour la peau :

  • Réparatrice et anti-âge elle permet de prévenir le processus de vieillissement en aidant la régénération des tissus.
  • Elle apaise les peaux sensibles et irritées
  • Illumine le teint

Bhringaraj disponible sur l’e-shop Azaé Pur au prix de 2.85€ les 100g.

Poudre de Kapoor Kachli

La racine de ce gingembre sauvage est récoltée à la main, puis séchée à l’air libre et réduite en poudre. Comme la poudre de Bhringaraj, elle apaise Vâta et Kapha et augmente Pitta.

Pour les cheveux :

  • Elle tonifie le cuir chevelu et favorise la pousse grâce à son action antioxydante et stimulante
  • Rend les cheveux plus épais et plus brillants
  • Facilite le démêlage et rend les cheveux plus lisses
  • Anti-poux
  • Parfume les cheveux

Kapoor Kachli disponible sur l’e-shop Azaé Pur au prix de 3.10€ les 100g

Poudre de Henné Neutre

La poudre est obtenue à partir de la feuille de Cassia italica préalablement trempée dans l’eau puis séchée. Le grand avantage de cette plante c’est qu’elle apporte le même soin qu’un henné sans colorer vos cheveux. Ce qui en fait une plante parfaite si vous hésitez encore à vous lancer dans les colorations végétales.

Pour les cheveux :

  • Soigne, gaine et renforce la fibre capillaire
  • Limite la sécrétion de sébum donc idéale pour les cheveux gras
  • Apaise et assainit le cuir chevelu
  • Rend les cheveux souples et brillants
  • Antipelliculaire

Henné neutre disponible sur l’e-shop Azaé Pur au prix de 2.60€ les 100g.

Poudre de Shikakaï

Les cosses du Shikakaï sont séchées puis réduites en poudres. Comme la poudre de Reetha, celle-ci est appréciée pour son fort taux de saponines et permet un lavage naturel, doux et efficace des cheveux.

Pour les cheveux :

  • Lave vos cheveux en douceur
  • Apporte brillance et force aux cheveux
  • Démêle et donne un toucher soyeux
  • Antipelliculaire
  • Favorise la pousse

Shikakaï disponible sur l’e-shop Azaé Pur au prix de 2.90€ les 100g.

Il existe bien évidemment un très grand nombre de poudres ayurvédiques. Cependant j’ai choisi dans un premier temps de vous présenter celles que j’utilisent principalement.

Comment utiliser les poudres ayurvédiques ?

L’utilisation de ces poudres est vraiment simple, cependant il faut tout de même respecter quelques précautions d’emplois :

  1.  Les poudres sont volatiles et sont irritantes pour l’appareil respiratoire.
  2.  Rincez immédiatement en cas de contact avec vos yeux.
  3. Faites TOUJOURS un test d’allergie avant d’utiliser une nouvelle poudre ! Ce n’est pas parce qu’un produit est naturel que l’on ne peut pas faire d’allergie.

poudres ayurvédiques

Poudres ayurvédiques + eau

Il suffit de faire bouillir de l’eau (l’eau chaude libère les actifs des poudres) et de mélanger votre ou vos poudre-s (celles-ci voient leur pouvoir décuplé lorsqu’elles sont utilisées en synergie). En fonction de la longueur de vos cheveux vous adapterez le nombre de cuillères à soupe à mélanger.
Vous obtiendrez ensuite une pâte boueuse qu’il vous suffira de répartir sur toute la chevelure.

Laissez ensuite poser au minimum 30 minutes en recouvrant vos cheveux de cellophane pour que les actifs aient le temps d’agir. Si vous avez le temps, laissez quelques heures à toute une nuit.

Poudres ayurvédiques + HE + HV

Autant la première méthode est basique et rapide mais si vous souhaitez un soin plus complet vous pouvez ajouter de l’huile végétale ainsi que des huiles essentielles adaptées à votre type de cheveux ou le problème capillaire que vous ciblez.
Si vous avez les cheveux secs sachez que les poudres ayurvédiques ont tendance à les assécher déjà donc ajoutez une cuillère à soupe d’huile végétale.

Edit : Pour les cheveux secs il faut surtout ajouter un agent hydratant donc du miel, de la glycérine, de l’aloe vera, un lait végétal type coco ou avoine…
Merci à Marine pour ces précisions !

Masques de poudres ayurvédiques – Visage

Pour le visage c’est pareil (bon ne faites pas comme moi et vérifiez bien que la/les poudre-s que vous utilisez sont bien adaptées à cette utilisation).
Vous choisissez donc vos poudres puis soit mélangez à de l’eau chaude ou bien vous faites un soin plus complet et ajoutez du miel, de l’aloe vera, de l’argile, des actifs cosmétiques…

Réaliser un macérat huileux

Il faut compter 10g de poudres ayurvédiques pour 100mL d’huile végétale. Toujours à choisir selon votre type de cheveux.
Il y a ensuite deux méthodes de fabrication :

A chaud : Cuire à feu doux l’huile et les poudres pendant 2 heures.
A froid : Mettre l’huile et les poudres dans un récipient fermé, laissez macérer 2 semaines et secouer tous les 2 jours.

Ensuite il vous suffit de filtrer votre préparation. Pour l’utiliser c’est comme un bain d’huile classique.

 

Voilà pour cet article bien long ! J’espère que vous avez appris de nouvelles choses, que cela vous intrigue ou encore que cela vous motive à sauter le pas.

A bientôt ♥

Emy Jolie

Blogueuse beauté Bio, Naturelle et tambouilleuse pendant ses heures créatives.

Emy Jolie

Blogueuse beauté Bio, Naturelle et tambouilleuse pendant ses heures créatives.

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "Les poudres Ayurvédiques et leurs bienfaits"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Milène
Invité

Coucou 🙂
Je suis retombée sur ton article, j’avais ranger mes poudres ayurvédique …. je pense les ressortir !! 🙂
Merci !!!

lavandeetcoquelicot
Invité

coucou emeline!
super ton article j’a adoré!!!
Et ça faisait longtemps que je n’etais pas venu sur ton blog par manque de temps,mais j’aime beaucoup la refonte de ton site il est super classe 😉

Esmerine
Invité

Ton article est vraiment top ! Je commence à m’y intéresser de plus en plus et ton article est une belle approche.
Mélanger les huiles végétales et les poudres, je trouve ton astuce particulièrement intéressante ! Moi qui utilise beaucoup les huiles… Ça pourrait être un plus.
Merci Miss, Des Bisous ♥

Bordelaise By Mimi
Invité

Hello, j’avais entendu parler des poudres ayurvédiques mais je n’y connais rien du tout. Ton article est passionnément! J’ai appris plein de trucs et du coup j’ai vraiment envie d’essayer, surtout pour mes cheveux. Merci pour cet article très détaillé et ces bons conseils 🙂

beautes-terrestres.com
Invité
coucou!! rholala j’ai appris plein de choses! c’est vraiment passionnant 🙂 moi aussi je suis scientifique mais j’ai aucun mal à me dire que c’est bien possible: surtout après les miracles que j’ai vu sur moi avec la médecine chinoise (pourtant j’y croyais pas du tout), basée sur le même genre de principes que ce que tu décris pour le peu que je connais, mais on parle plus de tempérament et de méridiens enflammés. Mais je comprends qu’on puisse être sceptique. C?est cool j’en avais acheté mais là j’ai encore plus envie de les utiliser et de faire diverses expériences… Read more »
Forty Beauty
Invité

Wouahou ! Je n’avais jamais lu si complet sur la question !
Je trouve que c’est hyper complexe. En fait, j’aimerais bien qu’on me conseille car je ne sais vraiment pas quoi choisir. Il faudrait que je trouve un endroit spécialisé.
Bisous

Lilén
Invité

Coucou 🙂
Très intéressant comme article et bien documenté, je me laisserais peut-être tentée par la poudre de shikakaï, ça m’intriguait déjà auparavant ! Mais j’ai déjà le rhassoul à tester haha ! Pour le moment j’utilise un savon ayurvédique qui sent délicieusement bon, j’en parlerai normalement bientôt sur mon blog ! 😉
Plein de bisous !

MelodyMakeUpAddict
Invité

Coucou !
Merci pour cet article j’ai appris tout pleins de choses grâce à toi !
Les seuls poudres que je connaissais été la poudre de shikakaï et le henné neutre mais je ne savais pas du tout comment les utiliser (j’ai de la poudre de shikakaï chez moi et justement je devais regarder comment l’utiliser xD).
Bisous !

Merveille Beauté
Invité

Coucou ma belle !
J’espère que tu vas bien ? ^^
J’ai adoré ton article il est vraiment très complet 🙂
Quand je vais à Aromazone j’avoue je ressort jamais les mains vides en terme de poudre… J’en ai d’ailleurs de tout sorte chez moi faudrait que je pense à faire une revue sur le blog 🙂 J’adore le henné j’en utilise 1 à 2 fois par an ! j’ai aussi des poudres pour le visage dont j’ai toujours du mal à retenir les noms haha 😀
Je te fais de gros bisous passe une belle semaine ma douce <3

InMyWorld
Invité

J’ai de la poudre de shikakai, je viens bientôt l’utiliser pour me laver les cheveux, quand j’aurai fini mon shampooing actuel 🙂
Merci pour toutes ces précisions !

sthecrazygirl
Invité

Bravo pour cette article qui est au top: clair, précis et de vraies explications 🙂
J’adore les poudres et je vais commander celle de Bhringaraj prochainement je te dirais ce que j’en pense.
Bisous!
s

sthecrazygirl
Invité

*Cet article! Non mais c’est quoi cette faute mdr excuse

Veronika
Invité

Hello Emy, je n’utilise pas les poudres ayurvédiques mais je trouve que tu as fait un très bel article, bien construit et bien documenté. Bises 🙂 Veronika

wpDiscuz
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien
%d blogueurs aiment cette page :