Eponge Konjac à l’argile verte et Oriculi – Vegan Mania

Bonjour à tous,

On se retrouve cette semaine pour parler de mes cadeaux de Noël commandés sur Vegan Mania !  J’ai eu la chance d’avoir une éponge konjac de la marque Konjac Sponge Company et un Oriculi d’une marque Française (et même Vendéenne, double cocorico!) avec le label Slow Cosmétique et bien sûr Cruelty Free : Lamazuna !

Courage, j’ai énormément de choses à dire ! Alors installez-vous bien confortablement ou si vous êtes pressés allez directement aux avis héhé.

Eponge konjac

L’oriculi

Eponge konjac

Késako ? Un instrument de torture ?

Basé sur le principe des cure-oreilles en Bambou japonais, le cure-oreilles de Lamazuna remplace les cotons-tiges pour nettoyer le cérumen présent au bord de l’oreille.

Le principe est simple et écologique : il suffit de gratter l’entrée du canal auditif sans pousser le cérumen à l’intérieur.  Et surtout vous ne devez retirer que le cérumen visible à l’entrée de l’oreille car celui présent à l’intérieur du pavillon sert à protéger le tympan. Pour ce qui est de l’intérieur du conduit il est conseillé de le nettoyer doucement avec le coin d’une serviette ou d’un mouchoir.
La tige de l’Oriculi est longue et dotée d’un bout incurvé pour recueillir les salissures.

Il suffit ensuite de nettoyer l’Oriculi après chaque utilisation (logique me direz-vous).

 4€50 le cure-oreilles (pour un objet qui a une durée de vie quasi illimitée!).

Mon avis

Cela fait un moment que je cherche à réduire les déchets dans ma salle de bain, alors après les carrés démaquillants lavables, la cup menstruelle, les shampoings solides… Il était temps de passer à un autre objet envahissant nos poubelles : les cotons-tiges !

Déjà, vous savez sûrement que l’utilisation des cotons-tiges n’est pas du tout recommandée.. Le cérumen sert en effet à protéger nos tympans et il n’est pas utile de se nettoyer les oreilles chaque jour (j’avoue que j’ai beau le savoir, c’est une habitude…). De plus, le coton-tige provoque aisément des bouchons d’oreille tandis que l’Oriculi les évite car on ne « pousse » pas le cérumen dans le conduit !

De plus l’industrie du coton est l’une des plus polluantes, elle nécessite beaucoup d’eau et de produits chimiques. Donc si on peut s’en passer, la planète nous dira merci !

Alors que dire de plus… quelques impressions : au début cela fait un peu bizarre car c’est assez « rude » et loin du côté « tout doux » du coton-tige mais il rempli bien son job. Il suffit vraiment de grattouiller le pavillon de l’oreille et d’être prudent si vraiment vous voulez aussi nettoyer l’entrée du conduit auditif. Puis un coup d’eau et zou rien à jeter à la poubelle  😉
Donc je valide entièrement !
En plus, Lamazuna a pensé à faire des petites boules au bout du bâton de plusieurs couleurs pour chacun des membres de la famille ! Bien vu  🙂

L’éponge Konjac à l’argile verte

Eponge konjac

Un peu d’histoire

L’éponge Konjac est composée de fibres végétales, issues de l’ »Amorphophallus Konjac ».

Depuis plus d’un siècle, les Japonais utilisent le konjac comme un traitement de beauté pour leur peau délicate. Tandis que les Coréens la réservent à la toilette des bébés.

L’éponge Konjac est «multi-usage» : nettoie, exfolie et adoucit la peau en un seul geste. Elle est parfaite pour un nettoyage de l’épiderme tout en douceur.

Comment est-elle fabriquée ? D’où vient-elle ?

Il suffit d’une racine de konjac, qui ressemble à une énorme pomme de terre puis de réduire la racine en farine pour obtenir une poudre blanche. Celle-ci est ensuite mélangée avec de l’eau puis passée au four.
Et taaadaaaaa on obtient une éponge (étonnant non ? ne vous moquez pas mais moi je pensais qu’on la « cueillait » dans la mer…  :lol:)

Il s’agit donc d’une composition 100% végétale, sans matières issues d’animaux et sans tests sur les animaux.
Il n’y a aucun colorant artificiel et elle est biodégradable (vous pouvez la mettre au compost une fois qu’elle s’effrite et devient inutilisable).

Ne trouvant pas d’informations sur le site par rapport à la manière dont elle était fabriquée et où, je suis donc allée sur le site officiel de la marque Konjac Sponge Company pour vous donner un maximum d’informations sur ce produit (reporter for Sponge sponge  😛 )

Et comme je suis gentille je vous traduis tout ça (enfin j’essaye de traduire au mieux) :

Nos Konjac grandissent sur une terre volcanique et fertile : Jeju Island en Corée du Sud. Il s’agit d’un site protégé par l’UNESCO. Jeju Island est réputée pour avoir l’eau la plus pure du monde.
Toutes nos éponges sont faites à la main et sont testées pour leur authenticité et leur pureté.
Nous acceptons seulement les produits les plus purs, sans microbes et sans polluants.
Nous prenons notre temps et produisons nos éponges à la main pour développer une structure fine et ainsi avoir une éponge la plus douce possible pour une meilleure exfoliation.
Comme nous sommes une entreprise éthique et « verte » nous travaillons dur pour vous assurer que nos éponges sont produites avec un impact minimal pour les ressources de notre planète. Elles sont biodégradables et sans danger pour l’environnement.

éponge konjac

Les effets de l’éponge Konjac

– Purifie et assainit l’épiderme

– Elimine les cellules mortes

– Booste la micro-circulation sanguine

– Redonne de l’éclat au teint

– Aide à lutter contre points noirs et boutons

(Source : Vegan Mania)

Pourquoi l’argile verte ?

Elle est connue pour ses propriétés purifiantes, détoxifiantes et régénérantes. Elle revitalise la peau, booste le renouvellement cellulaire, permet d’absorber et de réguler l’excès de sébum. Cette éponge à l’argile verte est donc idéale pour les peaux mixtes à grasses et est parfaite pour lutter contre les points noirs et les petits boutons.

Bien évidemment il existe d’autres éponges Konjac : la pure originale, celle au charbon noir, à l’argile rose, à l’argile rouge ou encore celle pour bébé.

Mon avis

Il faut savoir que l’éponge Konjac peut s’utiliser seule ou avec votre nettoyant visage habituel. Si vous mettez du savon, il faudra par contre en mettre très peu car l’éponge va générer beaucoup de mousse.

Utilisation : Il faut tout d’abord mettre l’éponge sous l’eau tiède pour la ramollir puis passer l’éponge en légers mouvements circulaires pour activer la micro-circulation sanguine et favoriser le renouvellement cellulaire.
Une fois votre soin achevé, ne pas oublier de rincer l’éponge à l’eau et de l’essorer (Attention à ne pas la tordre !! Cela réduirait considérablement sa durée de vie à la pauvre petite!) 

Cela fait quelques années que cette éponge fait des miracles, il y a eu énormément de revues sur le sujet mais… quand un produit est encensé par tout le monde je suis bizarre je sais mais du coup ça ne me donne pas envie d’essayer. J’ai donc attendu, attendu, attteeeenduuuu, et voyant que les blogueuses rachetaient, que les avis continuaient à être autant positif, et bien je me suis lancée !

J’ai adoré dès la première utilisation, une sensation de fraîcheur immédiate qui revigore dès le matin. Les premières fois, la texture est différente, c’est tout spongieux sur le visage, c’est assez étrange mais j’ai adoré ! Après une semaine environ la texture devient « normale ».
Etant vraiment LA grosse feignasse par excellence des soins, cette éponge est vraiment miraculeuse. Je l’ai intégré sans aucun problème à ma routine matinale et je l’utilise même parfois le soir également.
C’est vraiment d’une simplicité extrême, ça prend 5 minutes et ça me détend complètement. Les mouvements circulaires permettent de masser le visage, parfait pour commencer la journée  🙂

Niveau efficacité, bien évidemment les bienfaits ne se font pas apercevoir dès la première utilisation. Je l’ai utilisé une fois par jour pendant 2-3 semaines avant d’apercevoir les changements : des pores plus resserrés, moins d’imperfections et miracle ultime … Aucune poussée de boutons hormonale ce mois-ci !

Par contre j’ai la peau vraiment complètement sèche après l’utilisation de l’éponge ! Donc le matin j’applique ensuite ma crème de jour Fun’Ethic avoir 20 ans et le soir j’applique l’huile végétale de Jojoba  🙂
Cela reste quand même très rapide comme routine donc ça me convient parfaitement.

J’ai également testé en mettant l’hydrolat de romarin directement sur l’éponge. Pratique et agréable. Je trouve que ça a rajouté un petit plus à ce soin déjà complet.

Donc en résumé : un vrai soin pour le visage rapide et efficace, un moment de détente, des pores resserrés et moins de boutons, une peau plus nette. Un produit naturel 100% végétal.

Je rachèterai ?
Je ne sais pas encore… ça reste quand même une petite somme. Cela fait 1 mois et demi que je l’utilise chaque jour et pour le moment aucun signe d’usure donc je vais voir déjà combien de temps elle me fait. Par contre ma petite sœur a eu le malheur de la laisser suspendre au porte savon dans la douche et elle est devenue marron  🙁

9.95€ l’éponge Konjac à l’argile verte (pour une durée de vie de 2 à 3 mois environ)

Et voilà pour cet article concernant ma nouvelle routine 🙂

Concernant le site Vegan Mania je ne peux pas vraiment vous dire ce que je pense car la commande a été réalisée par mes parents pour Noël. Mais il y avait avec une petite carte de visite annotée à la main, et c’est une attention qui fait toujours plaisir !
Je vais souvent voir le site et ils possèdent de très nombreuses références de produits, alors n’hésitez pas à aller jeter un oeil !

Et vous ? Avez-vous déjà testé l’éponge konjac ? Envie de réduire vos déchets dans la salle de bain ?

Bonne semaine et à bientôt ♥

Emy Jolie

Blogueuse beauté Bio, Naturelle et tambouilleuse pendant ses heures créatives.

Emy Jolie

Blogueuse beauté Bio, Naturelle et tambouilleuse pendant ses heures créatives.

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Eponge Konjac à l’argile verte et Oriculi – Vegan Mania"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] vous avais très brièvement parlé de Lamazuna lors de mon article sur l’Oriculi mais ici j’ai l’occasion d’y revenir et d’approfondir un peu plus […]

Khallylouane
Invité

Je suis tentée par l’oriculi Lamazuna depuis un moment maintenant, après cet avis favorable je risque fort de passer le cap ! On a beau avoir envie de changement, on a toujours quelques résistances et certaines habitudes sont difficiles à perdre… C’est ma prochaine étape !

Elisabeth
Invité
Coucou Ana <3 Il fallait que je commente cet article ! L'oriculi est vraiment bien, mais c'est vrai que au début cela surprend.. mais le bambou est doux et personnellement j'aime bien 🙂 après il est vrai que parfois je régresse avec un ou 2 cotons tiges par habitudes :s Ensuite l'éponge qui personnellement est celle au charbon (je sais tu sais mais pas les autres x)), et c'est vrai que c'est vraiment très agréable à utiliser et même sur le visage ! pas besoin d'essuyer son visage après et cela exfolie en douceur, vraiment bien! J'ai eu la chance… Read more »
Céline-Laféeriedesroses
Invité

C’est vrai que je suis encore attachée aux cotons-tiges mais je les choisis bio, l’oriculi me paraît pas mal du tout, à voir pour plus tard :). L’éponge Konjac je n’ai pas encore essayé, je pense que j’opterai pour celle-ci à l’argile verte. Merci pour la découverte. Bonne fin de journée, bises 🙂

Marie-Juliette Blog
Invité

L’oriculi est intéressant mais je ne me sens pas encore prête à quitter mes petits cotons tiges ; )

Rémi
Invité

Pour trois d’utilisation je trouve pas le prix excessif par rapport auX produits qu’elle remplace cette éponge, ça m’intéresse

Le monde de jenn
Invité

Hey hey
Jaime beaucoup tes cadeaux. Surtout que je les guette depuis un moment. C’est vrai que c’est affreux tous les déchets que nous produisons. L’oriculi je pense qu’il faudra que je me l’achète pour perdre cette fâcheuse habitude de me laver les oreilles tous les jours. C’est pas bien je le sais. Et puis ça m’intrigue ce truc quand même. L’éponge; j’y pense depuis longtemps mais je ne sais encore pas trop quoi en pensé….

Christelle S.
Invité

coucou
intriguée par ton oriculi, pour me nettoyer les oreilles, de temps en temps je la nettoie avec le pommeau de la douche (c’est mon ORL qui me l’avait dit), l’éponge aussi m’intrigue, à voir.
bisous

Esthelle
Invité

Bonjour.
Je ne comprends pas comment tu évite de pousser le cérumen avec l’oriculi. Un tuyau pour finir de me convaincre?
Bonne journée.

Stéphanie
Invité

Bonsoir,
j’ai une éponge konjac, mais je l’utilise très rarement, je l’avais acheté dans un but un peu écolo, alors qu’il faut beaucoup d’eau pour l’utiliser (avant, après) et je pensais que c’était quasiment inusable, ce qui est loin d’être le cas.
Par contre, l’oriculi m’intrigue…
Bisous
Stéphanie

wpDiscuz
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien
%d blogueurs aiment cette page :