Zéro Déchet, le guide indispensable de Béa Johnson

Bonjour à tous,
Cela fait un moment que je vous parle écologie, bio et zéro déchet sur les réseaux sociaux mais il est temps de vous présenter mes deux guides Zéro Déchet indispensables : celui de Béa Johnson et celui de la Famille (presque) Zéro Déchet.
La présentation de ce dernier viendra dans un deuxième article car encore une fois je me suis emballée lors de l’écriture de celui-ci et je pense qu’il est tant qu’assez long !

zéro déchet

Zéro Déchet – 100 astuces pour alléger sa vie de Béa Johnson

C’est mon tout premier livre sur le sujet, c’est LA bible du débutant jusqu’au confirmé dans le domaine du Zéro Déchet.
Si vous vous intéressez un peu à ce sujet, vous connaissez déjà forcément Béa Johnson, il s’agit de LA française ayant tenté l’aventure Zéro Déchet avec sa famille. Ils vivent en Amérique et ont succombé à l’hyperconsommation, le bon gros stéréotype de la famille américaine.
Au début de ce guide, nous suivons donc Béa et sa famille dans leur changement de vie, déménagement dans une maison plus petite et adaptée, réduction de leurs biens etc…

1ère partie

Béa nous présente ses 5 piliers du mode de vie Zéro Déchet et nous aide à les mettre en place :

1 – Refuser ce dont on a pas besoin

Présenté comme ça, ça paraît simple non ? Mais.. personnellement je n’ose pas refuser l’emballage autour de ma baguette, difficile de dire non quand on vous tend un prospectus, peur de vexer la personne sans doute ?
Tout un travail sur sois à faire déjà pour cette première étape indispensable.

2 – Réduire ce dont nous avons besoin mais ne pouvons pas refuser

Là il s’agit de l’étape la plus longue je trouve et la plus difficile. Cela nécessite du temps, de la motivation et l’envie de changer les choses.
J’ai commencé par le plus simple : réduire la taille de mon dressing. Ce n’était pas une mince affaire, on se dit sans cesse « je le porterai peut-être un jour ».. Alors au final tous les « peut-être » sont partis à la Croix-Rouge. Même si j’ai réduit de moitié il reste tout de même beaucoup de vêtements. Cependant je n’achète presque plus rien car j’ai la chance d’avoir des cousines qui me donnent leurs vêtements une fois qu’elles s’en lassent !

Après il faut s’attaquer à tout cet électroménager qui s’accumule et dont nous nous servons si peu ! Et au final là nous n’avons pas encore accumulé trop de choses donc pour le moment ça nous convient.

Le plus difficile pour moi c’est faire le vide dans mes livres, là je n’y arrive pas. Je les aime tous ! Je les prête sans soucis mais.. difficile de m’en séparer. Pour mes livres de poches je vais désormais les déposer dans la boîte à livre du parc de la mairie de ma ville. Je trouve ce concept vraiment génial et magique. On peut trouver dans ces boîtes de jolies pépites ! Et ça permet de lire de nouvelles choses sans dépenser un bras.

Réduire mes achats, je dirais que ça dépend des périodes. Je fais une liste de courses donc forcément je me laisse moins tenter car il suffit de « foncer » dans les rayons et prendre ce que l’on a besoin.
J’essaye de ne jamais faire les courses le ventre vide car là.. c’est la fin ! Envie de tout et de rien. Mais nous consommons beaucoup moins qu’avant, les achats sont plus réfléchis. Le « En a t-on vraiment besoin ? » permet de vite reposer l’article.

Pour la réduction des emballages, j’y travaille. Je confectionne mes tote-bag et bientôt mes sacs à vracs. Je suis à la recherche d’une épicerie vrac près de chez moi (Metz). Et je confectionne moi-même mes cosmétiques. Ou alors ils sont sous format solides avec emballage carton recyclable.

3 – Réutiliser ce que nous consommons et ne pouvons ni refuser ni réduire

Cela fait partie des choses les plus simples à mettre en place. Il suffit de se faire un stock de sacs en tissus, tote-bag, sac à vrac, bocaux… Puis d’utiliser des gourdes et thermos ou encore de remplacer de sacré sopalin par des torchons et les Kleen*x par des vrais bon vieux mouchoirs en tissus.

Réutiliser c’est aussi ne plus acheter d’éléments à usage unique : serviette en papier, assiettes et couverts plastiques etc.. Mais encore réparer ce qui peut l’être !
De plus en plus vous trouverez des Recycleries et des RepairCafé pour vous aider à réparer vos objets.

4 – Recycler

Ce pilier est plus casse-tête.. les règles changent entre chaque commune, on ne sait jamais qui va dans quelle poubelle.. c’est vraiment galère !
Vous trouverez des bornes de collectes pour les ampoules et les piles dans tous les supermarchés généralement.
Ensuite il faut vous renseigner dans votre mairie pour savoir quels types de déchets sont recyclés, ce qui est accepté dans le bac jaune etc..
Recycler son verre.
Privilégier les contenants cartons pour vos aliments qui se recycle mieux que le plastique.
Déposer vos déchets spécifiques à la déchetterie de votre ville.

Il existe également TerraCycle qui a beaucoup évolué en quelques années ! Il existe des campagnes de recyclages des déchets qui sont « non-recyclable ». Par exemple il y a 2-3 ans, nous collections à la maison nos dosettes Tass*mo (bouuuh!!!) pour les envoyer ensuite à cette plateforme. Les frais d’envois sont gratuits, on pouvait voir concrètement ce qu’on avait permis de recycler et de l’argent allait à des associations.
Du coup en rédigeant cet article je suis allée voir les nouvelles campagnes et je suis heureuse de voir que Terracycle se soit autant développé !

5 – Composter

Quand j’habitais chez mes parents c’était vraiment simple, on a un grand jardin donc il suffisait d’aller porter le seau d’épluchures jusqu’au compost (oui je râlais pour y aller et je ne l’ai pas fait souvent alors que je prêchais la bonne parole, désolée papa, maman). Mais ici en appartement avec mon homme, nous n’avons pas de jardin et pas de moyen de composter nos déchets. J’emménage tout juste donc je vais me lancer à la recherche de composteur de quartiers, en vadrouillant j’ai pu voir que des immeubles en possédaient.. il faut que je me renseigne!

Vous trouverez dans le livre un tableau comparatif de tous les systèmes de compostage existants avec leurs coûts, ce que l’on peut mettre comme déchets organiques ou encore la résistance aux ravageurs.

zéro déchet

2ème partie : La cuisine

Béa nous explique comment faire le tri et ne garder que le nécessaire dans sa cuisine, nous guide dans nos achats en vrac, nous parle des magasins Bio, AMAP et autres.
Et vous trouverez même des recettes comme la moutarde, la sauce piquante etc…

Comme je vous le disais plus haut, c’est la grosse partie qu’il me reste à améliorer. Je n’ai pas encore trouver d’épicerie vrac proche de chez moi. Et n’ai pas encore fini de confectionner mes sacs à vrac.

3ème partie : La salle de bain

Béa nous livre ses astuces pour simplifier sa salle de bain puis nous donne une ou des alternatives à chaque objets jetables que nous utilisons. Tout y passe, du rasage au maquillage en passant par le papier toilette !
Vous trouverez comme précédemment quelques pages de recettes où Béa nous apprend à fabriquer nos propres produits de maquillage : blush, fards etc..

C’est par ma salle de bain que j’ai commencé la révolution du Zéro Déchet, les cosmétiques fait-maison et les savons solides par exemple m’ont permis de changer ma consommation. Je ne génère presque plus de déchets dans ma salle de bain, mais j’aurai l’occasion d’y revenir dans article qui sera consacré à ce sujet.

4ème partie : Chambre à coucher et garde-robe

L’objectif est de trier et simplifier sa garde robe. Ne garder que le nécessaire, arriver à donner ce que l’on ne porte plus. Utiliser des matières durables et écologies.

5ème partie : Le ménage et l’entretien

J’entame tout juste cette révolution. Le plus dur est de vider le stock de cochonneries accumulées. On revient doucement aux méthodes naturelles et efficaces de nos grand-mères.
Et on se demande comment notre société a pu nous embrigader dans ces dépenses inutiles et catastrophiques pour l’environnement quand on voit l’efficacité des produits ménagers fait-maison.

Béa nous donne recettes et astuces pour nettoyer sainement sans nous ruiner ni mettre en danger la santé de nos enfants.

Nous avons enfin fini le C*f et nettoyons désormais au vinaigre ménager (bon il faudrait quand même que je le fasse macérer avec des pelures d’agrumes, ça sentirait meilleur!). Et désormais nous fabriquons notre propre lessive maison (très simple et efficace) d’après la recette de Mamzelle Emie et puis l’adoucissant bien évidemment à la lavande (mélange d’eau, vinaigre, bicarbonate et huile essentielle!).
Rien que ces changements vont très bientôt se ressentir sur notre porte-monnaie car fichtre, que ça coûte cher les produits ménagers cra-cra !!

6ème partie : Le bureau et le courrier

Béa nous parle ici de fournitures scolaires et du matériel de bureau. Qui n’a pas voulu se racheter des crayons neuf alors que ceux de l’année scolaire précédentes étaient en parfait état de fonctionnement ?
Il faut là aussi changer sa façon de vivre, de penser et agir concrètement. Réutiliser, acheter des fournitures en matériaux durables et respectueux de l’environnement.

Le plus simple : Coller le fameux Stop Pub sur sa boîte aux lettres !

En fin de partie vous trouverez encore une fois des recettes et DIY tout simple comme préparer sa propre colle.

7ème partie : Les enfants et l’école

Les jouets… ces sacrés jouets.. des journées de désir intense pour finalement 5 minutes de jeux. Vous voyez ce que je veux dire ? Ces fichus trucs en plastiques sous lesquels ils croulent. Là c’est une partie bien compliquée également.. car on a envie de faire plaisir, acheter du neuf, du récent, des jouets à la mode..

Maintenant beaucoup de circuits sont possibles pour trouver des jouets tout à fait acceptables d’occasion, ce n’est plus « ringard » d’acheter d’occasion. Et puis au pire, on s’en fiche non ? 😉
Récemment j’ai acheté à mon beau-fils des livres Star Wars Bibliothèque Verte d’occasion, il n’aurait pas pu en lire sinon vu le prix (ou alors les emprunter à la médiathèque mais c’est différent). J’avais peur de sa réaction car ils sont légèrement abîmés mais non, c’est avec plaisir qu’il a découvert ses 3 nouveaux livres. Comme quoi les enfants s’adaptent, c’est à nous de leur montrer le bon chemin.

8ème partie : Les fêtes et les cadeaux

Là je vous avoue que je n’ai pas encore abordé sérieusement la révolution. Encore peur du regard des autres. Ce Noël a encore été plein d’emballages de papiers cadeaux à jeter malheureusement. Je ne peux que m’améliorer.

9ème et dernière partie : Les Sorties

Comme le reste, cela demande de l’organisation. Penser à emporter sa gourde d’eau plutôt que d’acheter une bouteille en plastique. Geste simple mais qui m’emplit de fierté dès que je sors ma gourde désormais !
Emballer ses sandwichs dans des torchons plutôt que du film alimentaire ou papier alu.
Prendre ses propres couverts plutôt que du jetable.

Prologue

En fin de livre vous trouverez tous les liens et adresses utiles pour vous guider dans cette grande révolution qu’est le Zéro Déchet. N’hésitez pas à rejoindre les forum, groupes facebook, pages car cela fait du bien de communiquer et d’échanger des astuces pour s’aider au quotidien.
En ce moment la pétillante Laëtitia du blog Le Corps La Maison L’esprit organise une tournée de pic-nic Zéro Déchet dans la France entière alors n’hésitez pas à participer !

zéro déchet

7€60 – Edition J’ai Lu

Vous pouvez l’emprunter dans votre médiathèque, l’acheter d’occasion, le prêter à des ami-es.. Tout est possible dans ce monde en plein essor ! 

A bientôt pour la suite de mes aventures Zéro Déchet ! ♥
Et rendez-vous sur le blog de Maëlle : Natural Madness dès demain pour y découvrir un article exclusif que j’ai rédigé en tant qu’invitée ! ♥

Emy Jolie

Blogueuse beauté Bio, Naturelle et tambouilleuse pendant ses heures créatives.

Emy Jolie

Blogueuse beauté Bio, Naturelle et tambouilleuse pendant ses heures créatives.

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Zéro Déchet, le guide indispensable de Béa Johnson"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Peppermint-beauty
Invité

Le livre de Béa Jonhson me fait bien de l’œil! J’essaie déjà d’appliquer des astuces zéro déchet par moi-même et d’après ce que j’ai pu apprendre sur le sujet, mais je pense qu’il y a encore plein de choses que je pourrai mettre en pratique 🙂

Bisous

Greener Daddy
Invité

Notre livre aussi 🙂 Facile à lire er RElire quand on cherche une information. Je vous conseille également le livre de Philippe Lévèque, Le Guide Ecofrugal qui globalise un peu plus la démarche

Esmerine
Invité

J’ai littéralement dévoré son livre. Il est plein de bon sens !
J’essaie de faire attention à mes achats et je réfléchie bien plus après la lecture de ce livre. En même temps, je pratiquais déjà quelques petites choses depuis mon enfance et oublier d’autres…
C’est vraiment une bible comme tu le dis. Cela dit, je trouve que ça va assez loin parfois. Mais elle a su aussi en faire son analyse. Je le feuillette encore régulièrement.
Merci pour cet article complet ^^
Des Bisous ♥

Anaïs - My green transition
Invité

Le beeeel article ♥
Je suis tout à fait d’accord avec toi, moi aussi, tout a commencé dans ma salle de bains… & puis finalement, ce n’est pas si compliqué et une fois qu’on a pris conscience de notre impact et de toutes les façons utilisables pour y remédier… Dur dur de résister !!
Je t’envoie plein de bisettes ♥

beautes-terrestres.com
Invité

coucou!!! AU début je croyais que tu allais faire une revue du livre, pas ta mise en place de nouvelles règles. mais c’est super intéresssant aussi 🙂
Merciiiiiiiii pour le lien de terracycle je ne connaissais pas du tout et ca m’a l’air génial!!
SInon je suis teeeellement d’accord sur teeeellement de choses énoncées dans cet article que je vais juste te dire: merci!!
bises

Lauriane
Invité
Hello, Merci pour ce billet ! J’ai lu le livre pendant mes vacances, après avoir commencé à me lancer dans la démarche, motivée par les blogs que je lis ici et là. J’ai dévoré le livre, mais en meme temps, j’ai achoppé sur certains points, en me demandant comment elle faisait, et en me disant que je ne voulais pas en arriver la… Par exemple, elle parle sans cesse de seche linge et peu de secher son linge à l’air libre (et les consommations d’electricité alors ?), dans sa liste de vetements préconisée, un seul soutien gorge, ok, mais alors,… Read more »
fj-beauty
Invité

Super intéressant comme article. Concernant les cosmétiques ça fait un moment que je me suis mis au minimaliste et j’essai encore plus de minimiser . Là je me suis attaqué aux vêtements et ça fait tellement de bien de balancer ou donner tout ce qu’on a accumulé et dont on ne se sert pas. J’ai encore du progrès à faire dans d’autres domaines mais j’y arrive petit à petit^^ La prochaine étape ce sera les produits ménager 😉
Des bisous <3

sthecrazygirl
Invité

Coucou
Une de mes amies a ce livre et n’ai pas encore pris le temps de le lire mais après ton article je pense lui demander de me le prêter!

sthecrazygirl
Invité

Arf j’ai validé avant d’avoir finis d’écrire. Il est vrai que j’ai accumulé beaucoup trop de choses et j’en ai pris conscience il y a peu je pense faire un tri énormissisme 🙂
Bisous
s

Esthelle
Invité

Bonjour Emy.
Je suis loin d’être arrivée à ton stade de rélfexion et de mise en pratique mais j’essaie de faire plus attention sur des choses simples : je n’accepte plus les sacs en plastique dans les magasins, je composte, je recycle, … Mais je suis toujours dans un processus de surconsommation (même si l’achat de notre maison en a réduit le budget). Peut-Être qu’avec le temps et à force de lire…
Merci en tous cas pour tes conseils qui vont m’aider, surtout que mes enfants sont beaucoup plus sensibilisés à la question et me poussent…

Merveille Beauté
Invité
Coucou ma belle ! Je sais que tu t’intéresses beaucoup à tous ce qui bio, zéro déchets et j’admire ton progrès et ton envie de changer les choses ! C’est difficile d’abandonner ses habitudes pour un mode de vie très différent ! Pour ma part j’ai pris conscience sur certaines choses: j’accumule trop pour rien ! J’ai des choses qui pourrait servir aux autres ! Du coup j’ai commencé à faire du tri dans mes vêtements je mets au boite relais tous ce que je n’utilise plus en mode état et j’ai pas encore finis ! Concernant le make up… Read more »
Superfici\'Elle
Invité

Merci beaucoup pour ce résumé très complet du livre. Je ne l’ai pas encore lu, et j’avoue que j’hésite car j’ai l’impression que je vais culpabiliser de ne pas en faire assez!! Mais petit à petit, je réduis mes déchets. Dans la salle de bain, dans mes sorties j’ai une petite gourde que j’emporte partout, j’essaye de recycler et d’acheter certains trucs d’occasions.
Des bises!! Et les bouquins Star Wars, neufs ou d’occaz, c’est toujours trop génial!

wpDiscuz

Notice: Trying to get property of non-object in /home/emyjolieht/www/wp-content/plugins/jetpack/modules/gravatar-hovercards.php on line 238
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien
%d blogueurs aiment cette page :