Mes Avis lectures de Février

Bonsoir everybody !

Après la revue sur mes lectures de Janvier, j’avais envie de réitérer ce genre d’article. J’ai aimé parler bouquins et j’ai vu que ça intéressait un certain nombres de personnes, alors c’est reparti pour un tour !

lecture février

Des nouveautés

 

Mes avis lectures Février

Le Français de Julien Suaudeau publié en 2015

Qu’y a-t-il dans la tête et le cœur de ces petits Français  » de souche  » qui partent se faire tuer en Syrie au nom du djihad ? Le Français est la réponse romanesque à cette interrogation. Le narrateur, dont on ne connaîtra pas le nom, broie du noir dans sa Normandie natale, zone grise entre province et grande banlieue de Paris. La belle Stéphanie éclaire un temps la monotonie de ses jours, mais elle n’est qu’un mirage. Puisque l’horizon est sans issue, pourquoi ne pas fuir ? Ce sera d’abord l’Afrique, au Mali, dans le sillage d’individus peu recommandables. Aux portes du désert, il suffit de se rêver grand pour le devenir. Cette illusion-là non plus ne dure pas longtemps. Le rêve se termine quelque part en Syrie, dans une forteresse djihadiste où les hommes ont oublié leur humanité. Le Français, dont nous avons suivi pas à pas le chemin, y devient un monstre presque contre son gré. Sa lucidité d’enfant perdu est un cri déchirant dont l’écho se prolonge bien après la dernière page.

Un livre que j’ai lu d’une traite. Le premier du genre que j’ose tester. Au début je ne voyais pas où l’auteur voulait en venir car vraiment ça part d’un personnage lambda, on découvre sa vie. J’ai même retourné la quatrième de couverture au début de ma lecture pour être sûre d’avoir bien compris le sujet !
Mais au bout d’un moment on comprend qu’il s’égare.. qu’il se retrouve bloqué dans une condition qu’il ne souhaitait pas au départ.
C’est vraiment un « magnifique » livre, j’ai appris énormément de choses. Je ne peux pas tellement en dire de peur de vous dévoilez l’évolution du personnage. Mais je vous le conseil. Ce qui m’a le plus perturbé c’est d’avoir pitié de ce jeune homme complètement dépassé par les événements. Enfin vous comprendrez en lisant.. C’est vraiment perturbant et j’ai mis quelques jours à me sortir de cette ambiance.

 

Retour sur Terre de Mélanie Rose publié en 2015

Michaela Anderson, une jeune Anglaise de 25 ans travaillant dans une compagnie d’assurances, a accepté de participer avec quelques collègues à un baptême de saut en parachute.
Au moment de s’élancer dans le vide, la dernière, elle est emportée par une bourrasque qui l’éloigne des autres…
Quand elle retrouve la terre ferme, l’aérodrome est désert, sa voiture a disparu et il fait presque nuit.  C’est alors qu’elle découvre avec stupeur sa photo sur des affichettes prétendant qu’elle a disparu… il y a six ans et demi !
Qu’a-t-il bien pu se passer ? Aurait-elle perdu la raison ? Serait-elle devenue amnésique ? A-t-elle été victime d’une faille spatiotemporelle ? Mais, surtout, qu’a-t-elle bien pu faire au cours de tout ce temps ?

J’avais déjà lu le roman « La mémoire d’une autre » de cette auteure que j’avais beaucoup apprécié. Pour celui-là le speech m’a tout de suite emballée, je n’avais encore jamais lu de roman ayant ce genre d’intrigue. Autant le début c’est top, l’intrigue se met en place, on est assez interloqué et pris dans l’histoire de cette femme qui débarque après avoir passé 6 ans on ne sais-où. Mais ensuite, sur un roman entier c’était un peu longuet..
Au final je n’ai pas apprécié longtemps l’originalité du livre, mais je l’ai quand même fini.

Des Classiques

Mes avis lectures Février

L’âge de raison – Tome 1 Les chemins de la liberté de Jean-Paul Sartre publié en 1949

Ivich regardait à ses pieds d’un air fermé.- Il doit m’arriver quelque chose.- Je sais, dit Mathieu, votre ligne de vie est brisée. Mais vous m’avez dit que vous n’y croyiez pas vraiment.- Non, je n’y crois pas vraiment… Et puis il y a aussi que je ne peux pas imaginer mon avenir. Il est barré.Elle se tut et Mathieu la regarda en silence. Sans avenir… Tout à coup il eut un mauvais goût dans la bouche et il sut qu’il tenait à Ivich de toutes ses forces. C’était vrai qu’elle n’avait pas d’avenir : Ivich à trente ans, Ivich à quarante ans, ça n’avait pas de sens. Il pensa : « Elle n’est pas viable. »

Jean-Paul Sartre, un auteur que l’on connait tous de nom mais que jusque là je n’avais pas pris le temps de lire. J’étais persuadée que la lecture de ces romans serait difficile, avec des descriptions interminables comme Zola (j’aime bien cet auteur aussi hein! mais à petite dose). Mais je me suis trompée, simple à lire, on ne s’ennuie pas durant toute la lecture de l’oeuvre.

On découvre une jeunesse un peu paumée des années 38-40. Et on découvre le quotidien des protagonistes de l’époque et l’incapacité de Mathieu, le héros à prendre des décisions importantes dans sa vie.

La seule chose qui m’a choqué durant la lecture c’est l’utilisation du terme « nègre », enfin le vocabulaire de l’époque pour désigner les personnes de couleur noir m’a assez choqué. Heureusement que l’on évolue !

L’âge de raison est une trilogie, je ne sais pas encore si je lirais la suite car je préfère « brasser » un maximum d’auteur classique. A voir donc 🙂

Le Rouge et le Noir de Stendhal

Fils de charpentier, Julien Sorel est trop sensible et trop ambitieux pour suivre la carrière familiale dans la scierie d’une petite ville de province.
En secret, il nourrit une fascination pour Bonaparte et ses mémoires compilés dans Mémorial de Saint-Hélène de Las Cases.
Il rêve d’une ascension similaire à celle de l’empereur. Julien trouve une place de précepteur dans la maison du maire, Monsieur de Rénal, et noue une relation interdite avec son épouse. Chassé lorsque cette idylle est découverte, il rentre au séminaire de Besançon.
Avant peu, il monte à Paris et devient le secrétaire du Marquis de la Mole, dont il séduira la fille Mathilde.
Jusqu’au bout, Julien Sorel verra son ambition contrecarrée par ses sentiments, qui le conduiront à sa perte.

LE classique parmi tous les classiques, CELUI que je voulais absolument lire tellement on en parle tout au long de sa vie. Au début quand j’ai vu le livre à la bibliothèque j’ai légèrement paniqué en voyant l’épaisseur du livre (576 pages)! Puis finalement, il est vraiment très intéressant à lire, il y a bien sur des passages un peu plus longuet que d’autres, j’ai failli abandonner à plusieurs reprises pendant la première partie (Quand Julien, le héros est en province et durant sa période passée au séminaire). Puis la deuxième partie j’ai adoré, le héros se retrouve à Paris, secrétaire d’un Marquis et on se prend plus d’affection pour lui, on s’attache à ce provincial qui essaye de se faire une place dans la société mondaine mais qui en même temps sait garder ses distances.

Je ne regrette pas un instant d’avoir pris le temps de lire ce roman extraordinaire. Et je vous le conseille fortement si vous n’avez pas encore pris le temps de lire ce monument de la littérature classique.

 

Des gros flops

Mes avis lectures Février

La troisième Humanité de Bernard Werber

Nous sommes à l’ère de la deuxième humanité. Il y en a eu une avant. Il y en aura une… après.

J’avais lu, plus jeune, le cycle des Fourmis de cet auteur. J’avais beaucoup aimé car l’on apprend vraiment une multitude de choses diverses et variées. Puis j’avais un peu laissé de côté la SF pour me pencher vers d’autres genres. En découvrant, toujours à la bibliothèque de nouveau cycle de Bernard Werber : « Troisième humanité », j’avais envie de me remettre à la lecture de SF. Le résumé m’a emballé donc j’avais hâte de commencer. Mais au final, au bout d’une centaine de page je n’avais toujours pas réussi à me mettre dans le roman, j’avais du mal avec les choses que l’auteur mentionnait, surtout concernant la biologie.

Donc ayant pas mal de romans à lire, pour une fois, je n’ai pas insisté et abandonné sa lecture. Peut-être une autre fois ?

Une famille anglaise d’Helen Walsh

Par la nuit la plus froide de 1975, un homme aux cheveux flamboyant court à travers les rues enneigées d’un quartier résidentiel de Warrington. Son nom est Robbie Fitzgerald. Chanteur en quête de gloire, il court pour participer au concert qui devrait changer sa vie et celle de sa famille. Au même moment, dans leur petite maison d’une ville rigide du nord de l’Angleterre, sa femme, Susheela, une infirmière tamoule, l’attend patiemment, sans se douter que la haine dont le voisinage fait preuve à son égard, va bientôt s’immiscer dans sa vie de façon irrémédiable.

La quatrième de couverture m’a directement emballé, c’est un sujet que je n’avais encore jamais eu l’occasion de lire. Et franchement je n’avais aucune idée du racisme que subissaient les Pakistanais en Angleterre. Ce roman pour ça était top, il m’a éclairé sur cet aspect de l’histoire que j’ignorais. Mais une fois l’histoire mise en place, une fois les personnages cernés, j’ai l’impression que cela tournait en rond.. C’était vraiment le quotidien pur et dur de cette famille. Pas tendre, certes, mais un quotidien, sans moments très marquants. Forcément j’étais touchée de voir ce que subissait Susheela mais pas de manière à vouloir savoir comment ça allait se terminer. J’ai donc abandonné la lecture à la moitié du livre. Et sans regrets.

Mais aussi des énormes Coups de coeur

Mes avis lectures Février

L’écho de ton souvenir de Pamela Hartshorne

Après avoir survécu à un tsunami meurtrier, Grace se rend à York pour régler la succession de sa marraine, dont elle vient d’hériter. Mais, à peine a-t-elle pénétré dans la maison de cette dernière qu’elle est assaillie de visions venues d’un lointain passé.
Grace croit même entendre une voix angoissée appelée une fillette prénommée Bess. D’où vient ce chuchotement désespéré ?
York, 1577. Hawise, une jeune fille rêveuse éprise de liberté, rencontre le séduisant Francis. Mais ce dernier révélera vite sa vraie nature, et sa passion destructrice pour Hawise…
Pour ces deux femmes, malgré les quatre siècles qui les séparent, un même destin et un seul but : sauver une enfant en danger…

J’aime énormément ce genre de roman, et ils sont assez difficiles à trouver… Je pensais avoir lu la totalité lol, quand ma mère m’a prêté celui-là ! Une pure pépite. J’avais adoré les romans de Kate Mosse (Non pas la mannequin…) qui se situent actuellement et selon les romans dans une période du passé parallèlement (surtout Citadelles.. C’était pendant la 2nde Guerre Mondiale et c’était vraiment un chef d’oeuvre à lire ! Enfin je vais m’arrêter sur cette auteure car sinon je vais vous écrire des pages entières  😆 ). Et là donc, ce roman nous amène à deux époques distinctes, avec comme élément commun; York.

On se prend tout de suite dans l’intrigue, ces retours inopinés dans le passé que subis Grace, on a l’impression de vivre ça avec elle… La romancière a tellement bien écris qu’on est également transportés dans le passé, on EST Hawise nous aussi.

Comme l’héroïne, Grace, quand on se retrouve brusquement dans le présent, on a qu’une envie c’est de retourner avec Hawise, en 1577 et de comprendre ce qu’il s’est passé à tout pris !

On vit ses joies et ses drames de tout coeur.. Et quand arrive la fin du livre.. c’est presque un déchirement de quitter Hawise.. On aimerait l’accompagner. Que l’auteur n’arrête jamais d’écrire. Que ça ne s’arrête pas..

C’est vraiment extrêmement rare de tomber sur des livres aussi puissants, qui déclenchent autant d’émotions à leur lecture. Et où une fois le livre refermé, on se sent vide… Et triste d’avoir laissé nos héros sur le papier pendant que notre vie continue..

Vous avez déjà ressenti ça pour un livre ? Lequel ?

La 5ème vague

1re Vague : extinction des feux. 2e Vague : déferlante. 3e Vague : pandémie. 4e Vague : silence.
La 5e Vague arrive…

Le premier tome de la trilogie phénomène, bientôt adapté au cinéma par Tobey Maguire et les producteurs de World War Z, Argo, Hugo Cabret, The Aviator, Gangs of New York, Ali !

À l’aube de la 5e Vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper… Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu’il prétend…

Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir…

Ma meilleure amie m’a prêté ce roman car j’avais vu qu’il avait été adapté au cinéma et prêt à sortir. Elle avait adoré mais à l’époque cela ne m’intéressait pas. Finalement je lui ai emprunté et ouahou… Un merveilleux roman. J’avais beaucoup de mal à le lâcher.. Bon, je vous préviens, ce n’est pas super gai… Comme tous les romans post-apocalyptique je suppose.
Mais on s’attache vraiment à Cassie et Evan.
Je n’ai pas tellement de mots pour donner mon avis car j’ai vraiment adoré. De la première à la dernière ligne. Mais j’ai une petite crainte concernant le tome 2, car comme la plupart des trilogies, généralement le tome 1 est une pépite et les suivants sont moins prenants, donc à voir !

Pour ceux qui souhaitent le voir au cinéma, j’ai été très agréablement surprise, je trouve que c’est un des films qui a le plus respecté le livre d’origine ! Presque chaque élément est respecté, ils n’ont pas pris énormément de liberté. Bien évidemment beaucoup de scènes n’y figurent pas, sinon il aurait fallu le réaliser en deux parties mais c’est vraiment une pépite également !
J’ai hâte de le revoir.

Et vous vos lectures mensuelles ?


Sinon je participe à une chaîne d’échanges de livres et Je suis à la recherche de six personnes d’âge et centres d’intérêt variés (ou pas nécessairement, d’ailleurs), pour participer à un échange de livres. Ce n’est pas très compliqué : vous devez envoyer un livre (n’importe lequel, mais de préférence un livre qui vous intéresse, de poche si vous voulez!) à quelqu’un (ce n’est pas moi !). En échange, vous recevrez jusqu’à 36 livres. Je vous laisse faire le calcul, normalement, vous n’y serez pas perdants. Si ça vous dit, vous pouvez laisser un commentaire sous ce statut, et je vous enverrai les consignes par mail !

Bon il n’y a pas d’arnaques hein… Pour vous expliquer brièvement mettons des numéros. Il y a 4 personnes numérotées de 1 à 4. La numéro 1 passe cette annonce, numéro 2 répond qu’elle est intéressée par l’échange et envoie donc un livre au numéro 0. C’est ensuite à numéro 2 de passer l’annonce. Numéro 3 est intéressée, et envoie un livre à numéro 1 etc…
Donc si chaque numéro contacte 6 personnes différentes et que ces 6 personnes contactent à leur tour 6 personnes… 6×6 =36 (yeaaah  :-o) du coup voilà l’explication !
Et vu le prix des livres, on achète souvent des romans d’un genre qu’on est sur d’apprécié, on prend rarement des risques, alors cet échange est l’occasion de découvrir de nouveaux univers 🙂
Alors n’hésitez pas 😉


 

Bonne soirée, à bientôt ♥

Et on oublie pas le Concours Clémence et Vivien ouvert jusqu’au 8 mars !

Emy Jolie

Blogueuse beauté Bio, Naturelle et tambouilleuse pendant ses heures créatives.

Emy Jolie

Blogueuse beauté Bio, Naturelle et tambouilleuse pendant ses heures créatives.

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Mes Avis lectures de Février"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Marine
Invité

Je ne lis plus en ce moment mais tu me donnes vraiment envie de m’y remettre!
Pour moi Bernard Werber ça passe ou ça casse! Je rentre direct dans certains de ses romans (la trilogie des fourmis par exemple) mais il y en a que je n’arrive même pas à finir!

wpDiscuz

Notice: Trying to get property of non-object in /home/emyjolieht/www/wp-content/plugins/jetpack/modules/gravatar-hovercards.php on line 238
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien
%d blogueurs aiment cette page :